44.

sous ma langue glissent les mots des chansons tristes des regards jaillissent d’autrefois ils ont la respiration rauque des lendemains vides je ne voulais que l’obscurcissement intérieur de nos corps en place le pas doux des baisers à l’amour claque pourtant dans ma tête ravissante je m’enroule à ton corps abrasif la parfaite cascade de mes jolies hanches sous tes mains laine de verre mes doigts d’opium s’enfoncent sous ta peau de papier froissé nos chairs se consument le désespoir devant mes yeux est un voile que tu ne vois pas la folie envahit le jour stupide tu voudrais t’abimer en moi disparaitre dans ma marée montante mais tu n’es déjà plus qu’un murmure lointain et si je t’entends encore marteler le mur froid ton chant de triton est celui de la mort qui attend


50_nuances_de_gnra_cover_for_kindle

50 nuances de générateur a pour objectif de se réapproprier les mots, de tordre le texte pour y réinjecter de la littérature.
Le principe en est simple :
1. générer un fragment aléatoire, en anglais, inspiré du livre
50 nuances de Grey
2. faire traduire le passage en français par Google
3. passer le résultat obtenu dans une machine à cut-up
4. Réécrire le texte
5. Répéter l’opération 50 fois

Le livre — qui reprend les 50 textes — est d’ores et déjà disponible. Il coûte 10€, frais de port inclus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s