43.

moi seule aime la belle saison des cloches en débris le léger fourmillement des os les branches cassées le bois fendu la grande bataille des corps tes mains fourrageant mon cul à la fête des Morts lorsque les dieux et le diable pactisent quand le vent souffle dans le ciel d’argent la délicieuse nuit de plumes à travers les forêts de cèdres fantômes dans le dégoût soudain de tes caresses vaines je crains d’entendre à ta bouche la pensée dominante je respire nerveusement prisonnière de ton regard vide mes lèvres s‘ouvrent sans raison mes lèvres explosent faiblement au contact des bras en chaine mais elles font plier la nuit académique soixante-neuf vrombissements au musée de l’image sur la peinture des mots en friche le jeu suscitant le bonheur illusoire la caresse que je n’ai jamais pu obtenir l’anecdote d’un baiser simple


50_nuances_de_gnra_cover_for_kindle

50 nuances de générateur a pour objectif de se réapproprier les mots, de tordre le texte pour y réinjecter de la littérature.
Le principe en est simple :
1. générer un fragment aléatoire, en anglais, inspiré du livre
50 nuances de Grey
2. faire traduire le passage en français par Google
3. passer le résultat obtenu dans une machine à cut-up
4. Réécrire le texte
5. Répéter l’opération 50 fois

Le livre — qui reprend les 50 textes — est d’ores et déjà disponible. Il coûte 10€, frais de port inclus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s