27.

je me tiens debout répétant du bout des lèvres la leçon d’infini apprise à ta source bercée par le souffle bleu du murmure de ton corps de cheval-vapeur je m’enivre de l’odeur âcre de ton arc-en-ciel dans l’aube blanche des matins fiévreux mon corps est un océan noir de surprises sauvages répendant la rumeur qui me pousse à genoux et mon estomac se resserre quand ta queue lumineuse sur mes seins répend le printemps de tes millions d’étoiles ta voie lactée en ma mer sidérale un papillon-lune qui s’étiole en plaisirs minuscules la floraison éternelle de ton tiroir ouvert s’éparpille jusqu’à mon cou je tremble de ta musique d’or et la nuit gracile nous prend par surprise nous envahit des saveurs nouvelles de mille lieues ouvertes devant le désordre immobile des sens à l’intérieur de ma bouche refermée


 

50 nuances de générateur a pour objectif de se réapproprier les mots, de tordre le texte pour y réinjecter de la littérature.

Le principe en est simple :
1. générer un fragment aléatoire, en anglais, inspiré du livre
50 nuances de Grey
2. faire traduire le passage en français par Google
3. passer le résultat obtenu dans une machine à cut-up
4. Réécrire le texte
5. Répéter l’opération 50 fois

Le livre — qui reprend les 50 textes — est d’ores et déjà disponible. Il coûte 10€, frais de port inclus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s