25.

la solitude est mon autre habitude qui vient le soir me coucher sur le sable à la marée montante des plaisirs solitaires l’écume qui vient mouiller mon corps au goût de poivre et à la musique sombre elle m’appelle et me prend par surprise elle est la compagne joyeuse des rues obscures et des terres en friche elle est mon interdit ma voix aveugle qui chante le soir aux dépens de l’amant d’infortune elle est la lune humide qui baigne l’univers en kit derrière les persiennes fantômes d’une mansarde inconnue je meurs de sa chaleur j’embrasse les pâleurs de ton désir poissé le feu au corps le cœur me remonte en bave m’entraine dans les parfums musqués de ta fanfare quand sur les gerçures à mes lèvres coule mon maquillage défait de t’avoir trop aimé de trop aimer ton sexe d’infini dans ma bouche finie et je reste seule ensuite longtemps hébétée assise dans la chambre d’hôtel à la lumière du carreau sale qui fait comme un vitrail


 

50 nuances de générateur a pour objectif de se réapproprier les mots, de tordre le texte pour y réinjecter de la littérature.

Le principe en est simple :
1. générer un fragment aléatoire, en anglais, inspiré du livre
50 nuances de Grey
2. faire traduire le passage en français par Google
3. passer le résultat obtenu dans une machine à cut-up
4. Réécrire le texte
5. Répéter l’opération 50 fois

Le livre — qui reprend les 50 textes — est d’ores et déjà disponible. Il coûte 10€, frais de port inclus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s