24.

je crie dans des draps froissés tachés de pitié je suis une louve en danger fatiguée de baiser de tes baisers de la surcharge de plaisirs électriques la chaleur envahit mon corps mais ma tête reste en place quand nous nous embrassons tes doigts tiennent mes cheveux tu sers mon ombre quand je quitte tes bras je n’ai plus de force je peux souffrir encore mais je me perds et je sombre dans le doux repérage de l’amour enfoui mon désir pourtant si près du tien qui me prend dans la peur je m’assois nue conquérante à tes pieds j’ai les fesses joyeuses je sais mais l’âme noire je suis sombre et méchante et mauvaise et rien ne me consolera plus de la perte de mes années vertes l’amour suspendu aux corps gémissants de la jeunesse que rien pourtant n’arrête la vie est un caprice dont la réalisation vient trop tard je rumine mon ange et je pleure je me consume sous le poids de l’enjeu


 

50 nuances de générateur a pour objectif de se réapproprier les mots, de tordre le texte pour y réinjecter de la littérature.

Le principe en est simple :
1. générer un fragment aléatoire, en anglais, inspiré du livre
50 nuances de Grey
2. faire traduire le passage en français par Google
3. passer le résultat obtenu dans une machine à cut-up
4. Réécrire le texte
5. Répéter l’opération 50 fois

Le livre — qui reprend les 50 textes — est d’ores et déjà disponible. Il coûte 10€, frais de port inclus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s