16.

le

aux instants cruels il me prend par les épaules me pousse contre la porte me tient doucement en place je me noie dans le désir du ciel j’embrasse ses doigts l’envol furieux des frissons glisse sur ma gorge sortons quelque part il murmure sa voix charrie des drames antiques j’attache mon amour aux arbres de l’été je ne crois plus à la mélancolie de ses yeux tristes il sait que la somme de nous deux ne me rendra jamais à moi mais il s’enferme dans le rire composé par sa conscience et qui modèle ses pas il me récite des vers incompréhensibles qu’il sculpte pour moi dans la monotonie du quotidien une scène obscure qui m’entraine pourtant vers le Haut-Lieu où le poème passe sans raison et dans le noir les yeux ouverts quelques minutes avant que la nuit ne lâche je reconnais tout à coup ce que le jour éclipse de plus doux


 

50 nuances de générateur a pour objectif de se réapproprier les mots, de tordre le texte pour y réinjecter de la littérature.

Le principe en est simple :
1. générer un fragment aléatoire, en anglais, inspiré du livre
50 nuances de Grey
2. faire traduire le passage en français par Google
3. passer le résultat obtenu dans une machine à cut-up
4. Réécrire le texte
5. Répéter l’opération 50 fois

Le livre — qui reprend les 50 textes — est d’ores et déjà disponible. Il coûte 10€, frais de port inclus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s