12.

après la lecture des pages sombres comme les yeux devant un chemin abrupt et sauvage se détournent je retrouve un moineau sur le lit en travers du silence la mélancolique sentinelle qui repousse un instant l’ennemi et ses attelages de soufre je me recroqueville sous ses pas de bête il ne voit pas sous mes talons les marécages désolés à perte de vue il n’y a plus d’horizon je respire les émanations mortelles de son poison tendre il veux m’entendre gémir comme l’orage qui approche des landes inexplorées comme le vent étrange et fort qui va suivre le feu précurseur la tempête la plus vieille mon cri voiles tendues vers un point indéterminé mon âme momentanément féroce imbibée de défiance tandis que se forment dans l’espace de curieux oiseaux de sang-froid lorsque la lune enfin s’abandonne à la nuit


 

50 nuances de générateur a pour objectif de se réapproprier les mots, de tordre le texte pour y réinjecter de la littérature.
Le principe en est simple :
1. générer un fragment aléatoire, en anglais, inspiré du livre
50 nuances de Grey
2. faire traduire le passage en français par Google
3. passer le résultat obtenu dans une machine à cut-up
4. Réécrire le texte
5. Répéter l’opération 50 fois

Le livre — qui reprend les 50 textes — est d’ores et déjà disponible. Il coûte 10€, frais de port inclus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s