11.

le

J’ai rougi sous les lenteurs au moment de la liquéfaction à l’entrée des chevaux dans ma vaste clairière je berce encore son épée de ma transpiration minérale j’ai rêvé un soleil fumant les neiges vertes à ma porte des nuits d’azur où fermente l’amour lent bleui d’acides dans mes entrailles saturées de chlore sa main longue comme une truite glisse exquise comme un baiser dans ma nuit rougeoyante la mine de ses yeux se referme sur mon désir lacté au rythme des chants des poètes l’humeur en boule des jeunes femmes sensibles je la dépose à terre libre sans réfléchir quand la pluie envahit les ténébres tout alors tient en place tout échappe doucement au sort des instants cruels


 

50 nuances de générateur a pour objectif de se réapproprier les mots, de tordre le texte pour y réinjecter de la littérature.
Le principe en est simple :
1. générer un fragment aléatoire, en anglais, inspiré du livre
50 nuances de Grey
2. faire traduire le passage en français par Google
3. passer le résultat obtenu dans une machine à cut-up
4. Réécrire le texte
5. Répéter l’opération 50 fois

Le livre — qui reprend les 50 textes — est d’ores et déjà disponible. Il coûte 10€, frais de port inclus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s