2.

ma tête à soif de l’humide insistance ses lèvres avalent mon souffle incontrôlable doucement il m’embrasse il est doux il gémit mes yeux se penchent bruyamment sur ses lèvres ravies je l’embrasse de mille baisers brillants je me défais de son visage inconscient sa respiration me caresse je suffoque sa tête profonde me regarde il me tient doucement par la taille il se penche sur mon dos il s’enroule à ma gorge je laisse faire mon ventre se dérobe aux frissons la sombre musique tient dans un murmure mon corps lui dit oui ma langue sur sa peau délicieuse se déplace vers son centre il me vole mon désir l’air allume ma bouche le diable déroule mes cheveux ma langue trouve l’orage qui éclate le feu qui s’allume contre moi m’envahit pépite délicieuse de charbon fille rouillée déesse docile créée pour ne ressembler à rien sondant le temps durci de l’abîme délicieux de l’égout du dégout de l’anneau défait rouge sang

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s