41.

mes os souples comme des valises oubliées la nuit je laisse aller les heures gluantes sur ma peau je suis fougères et branchages l’herbe grasse des murmures dans la désobéissance des plaines mon sang est de rouille mon corps de méthane et d’acides mon corps toxique mon corps amanite mon corps de survie vert-de-gris entraine…

40.

ma gorge sous ta guillotine c’est le bonheur électrique un picotement à l’intérieur de mes lèvres ma respiration prisonnière de tes longues caresses tes ergots de coq sur ma soie fragile tes baisers fléchettes empoisonnées de plaisirs les heures à souhaiter le couvre-feu le baiser de minuit la cascade de chaleur le désespoir qui fait…

39.

la jetée frissonne sous les nuages gris dans le trouble du kérosène lâché dans le ciel bas et moi je dresse des bûchers où brûlent les passions je jouis à ton corps défendant l’excitation sacrée battue à ma bouche toi tes sacoches à mes lèvres mon buveur d’encre bavard la folie a parfois le son…

38.

dans l’hémorragie qui précède la réconciliation la mort reconnue s’éloigne à grands pas toute honte bue la mort passe dans la haine de l’amour où étais-tu d’ailleurs quand elle m’a reconnu mon ange sa bouche explorant ma bouche ses mains fouraillant mon corps sous une pluie de hasards tu prends gite à mes lèvres arrachant…

37.

je pousse mon cœur rougi à la traine je le tire par les hanches il se déploie en clameurs dans le long couloir de mon désir une tendre ivresse vient à mes lèvres tes parfums marins me reviennent par à coup le souvenir de ta peau délicieuse se plaque sur ma bouche nerveuse ma bouche…

36.

la tête entre tes mains je suis ton oiseau repêché l’ouragan soumis à ton regard nerveux l’éther à ta bouche je gémis des yeux et du ventre mes pas tracent le désir douloureux emporté dans la clameur du souvenir le souvenir de mes amants clabaudeurs qui réveille ma carcasse cabossée mes sens défaits mon amour…

35.

je n’ai jamais souhaité que tes doigts dans le transport des feuilles j’aurais voulu des voûtes célestes pour abriter nos corps je te voulais chamane ton sexe grigri suspendu à mon cou de gazelle la convoitise aiguisée par ma langue amplifiée je voulais tes baisers de prophète je voulais voir dans tes yeux le miracle…

34.

un serpent de mer glisse entre les fleurs d’ombre mes muscles ventouses se relâchent mon corps glacier se soumet aux soleils de ton cœur de torture je vends des baisers d’argent par lots des poissons chantants aux ailes repliées je danse des danses érotiques dans ma tête électrique le tapis roulant de mes cheveux sur…

33.

dans la brillance de l’éveil dans le paradis des herbes folles nous allons en haillons défier la mort les anges transpirent au-dessus de nous le néon vicié du plaisir gagne l’ambigu des arbres tu es un roi hurlant à ma fissure d’hydrogène un peintre aveugle dans le crépuscule du désir ton visage surnaturel est baigné…

32.

à regret nous marchons sur les débris de la porte gelée l’estomac retourné par le bâton de mort qui tourne au-dessus de nos têtes les fossés sont les tombes des déesses d’où s’échappent une odeur de frissons ardents nos pas nous conduisent à une fête sans surprises nous portons nos dettes jusqu’au bout l’herbe à…

31.

les siècles à ma blessure m’ont réveillé ils m’empêchent de sortir de demander ma route dans le dégout des corps nus je vais drapée de vie je chancelle de ta dégustation hier j’étais seule et c’était encore un commencement je suis la poupée exquise que l’on reprend gentiment sans autres conséquences des lettres serrées confiées…

30.

toi mon sauveur approprié aux tours sans importance tu te recroquevilles en amour je marche dans tes pas la corde au cou chemin faisant mes doigts jouent à mentir je lisse les plumes de l’oiseau minuscule l’oiseau de rien fragile comme mon visage au plaisir comme la chaleur de mes yeux retournés comme l’envol d’une…